Responsabilité sociétale des entreprises : COMMENT S’Y PRENDRE ? – NResources | Le magazine des ressources naturelles

Reportage

Published on February 28th, 2017 | by nresources

0

Responsabilité sociétale des entreprises : COMMENT S’Y PRENDRE ?

Le ministère des Mines et la Fédération des Entreprises du Congo ont présenté dernièrement au grand public, un Guide sur la responsabilité sociétale des entreprises minières en RDC. Ce document a été élaboré par la commission RSE de la FEC en collaboration avec la plateforme « Initiative pour le Développement Durable au Katanga ». Il a été appuyé et réalisé par la coopération allemande GIZ dans le cadre du projet « Bonne gouvernance dans le secteur minier ».

 

Ce guide peut en effet susciter quelques interrogations : – Que content-il ? – Est-il plus important que le Code mi nier qui assigne des obligations aux entreprises ? – Est-il -contraignant ou volontaire ? Ce document est une référence en matière de RSE minières. Il est un outil d’adhésion volontaire à la disposition des opérateurs. Il est basé sur six piliers dont la gouvernance des entreprises, les droits de l’homme, les relatons et les conditions de travail, l’environnement, la loyauté des pratiques et le développement local. Tous ces piliers répondent à la norme ISO 26000 sur la RSE qui, elle-même correspond à une trilogie : respecter-protéger et remédier.

Mais pour intégrer la RSE dans les investissements miniers, il faut tenir compte de la redevabilité, de la transparence, de l’engagement des partes prenantes, du respect des lois et du comportement éthique. L’application de ces principes est un indicateur des valeurs défendues par une entreprise. Le guide a été conçu pour aider les compagnies minières du Katanga. Il trace les lignes directrices pour les entreprises avec des exemples concrets. L’ex-province du Katanga est considérée par beaucoup comme un pôle de croissance au regard de l’affluence des miniers. Mais malgré cette perception, la région est toujours sous développée. Le taux de pauvreté est très élevé (87,8 %). Face à un tel constat, les attentes de la population sont énormes. La RSE pousse ainsi les sociétés minières à examiner l’impact de leurs activités sur le bien-être des communautés locales. C’est à ce prix que la RSE peut être appréhendée comme l’apport des compagnies minières à l’amélioration du niveau de vie de la population et au développement durable.

Le projet Bonne Gouvernance dans le Secteur Minier (BGSM) de GIZ est piloté par l’Institut allemand des Géosciences et des ressources naturelles. Depuis 2009, il vise le renforcement de la transparence et du contrôle dans le secteur minier. Il apporte une assistance technique au gouvernement et aux autres parties en instaurant le dialogue. Le projet met également en place un cadre de concertations entre les acteurs et comprend trois volets dont la transparence et la redevabilité, le dialogue sur la bonne gouvernance du secteur minier, la mise en œuvre et le suivi de la RSE.
Pour expliquer le contenu réel du Guide de la RSE au public, les experts ont été invités à la cérémonie de présentation. La parole a été accordée aux opérateurs miniers, aux ONG, aux cabinets d’avocats et à la presse spécialisée. Si jadis la RSE était diversement interprétée, le Guide donne des orientations et la marche à suivre par chaque parte.

Gaby KUBA BEKANGA


About the Author



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to Top ↑