Dossier

Published on février 9th, 2019 | by nresources

0

Joint-venture SOKIMO-AKR ; Cet accord est un Bradage du patrimoine minier de l’Etat, selon Gauthier Kangudia

L’intersyndicale Nationale de la Société minière de Kilo Moto ‘’SOKIMO’’ appelle à la suspension de l’accord portant création de la société ADDIDI KANGA Ressources ‘’AKR’’ dans la forme où elle se fait sans la SOKIMO. Elle appelle le ministre des mines à n’attribuer aucun document pouvant rendre effectif la Société AKR. Elle appelle également à l’implication personnelle du Président de la République en vue de sauver le patrimoine minier de la SOKIMO. Cette prise de position a été rendue publique dans une déclaration faite récemment à Kinshasa par secrétaire général de cette intersyndicale, Gauthier Kangudia aux noms de tous les syndicats membres du secteur Kilo et Moto. Il affirme déclarer publiquement ce qu’il déclare toujours dans les réunions paritaires avec l’employeur.

Cette structure se dit soucieuse de vivre le développement des projets miniers réels visant la production de l’or. Selon elle, la création des joint-ventures doit avoir pour objectif d’attirer les partenaires financiers qui ont une expertise technique avérée dans le secteur minier. Ce, en vue de résoudre les problèmes sociaux et relancer les activités de la SOKIMO. Or, la société est à genou à cause plusieurs contrats d’association signés. Ces contrats n’ont rien apporté pour la SOKIMO en termes de dividendes. Cette situation a créé une crise de confiance pour les autres contrats. Par ailleurs, Kangudia précise que toute signature de transfert de gisement doit s’effectuer en conformité avec le code minier et les accords en vigueur. Evoquant les mesures conservatoires prises par le président de la République et celles prises par la Ministre du portefeuille en date du 08 décembre 2018, il précise que le moment actuel n’est pas propice pour les accords de transfert de gisement.

Une joint-venture jugée illicite

AKR découle d’une joint-venture que l’intersyndicale voit de mauvais œil, conclue entre la SOKIMO et MGIH 6 de Guy Robert Lukama. Il sollicite l’attribution du permis N°5105. L’intersyndicale qui la juge illicite, parle du bradage de ce gisement et relève des violations des dispositions pertinentes du code minier et dans les contrats de base créant AGK transformé en MGM.  Pour son secrétaire général, le Directeur général ayant engagé la SOKIMO dans cet accord est intérimaire. A ce titre, il expédie les affaires courantes et n’a pas la compétence nécessaire pour signer un quelconque accord sur le patrimoine minier de la SOKIMO. Qui plus est, la qualité statutaire de la présidence du conseil d’administration ne lui permet pas de signer seul les engagements sur le patrimoine de l’entreprise. Le secrétaire général signale que l’ancien Directeur général était victime de son intégrité. En refusant de signer le transfert pour AKR, il n’avait pas voulu cautionner le bradage du patrimoine de la SOKIMO. Il tenait à orienter l’argent (près de 20 millions USD) à générer par ce transfert vers la relance des activités de l’entreprise et le paiement des arriérés de salaire de près de 80 mois et des décomptes finaux des agents. Les autres estimaient que cet argent devait servir au paiement « imaginaire » envers MGM. C’est ce qui lui a valu une suspension. D’où, l’intersyndicale estime que cette suspension mérite d’être levée, car elle fondée sur une mauvaise raison. Lors d’une réunion interministérielle, convoquée à la demande du Premier Ministre, la SOKIMO avait présenté un certain nombre de revendications. Mais celle-ci sont restée insatisfaites jusqu’à ce jour.   

L’intersyndicale exige, en outre, que la Direction Générale et le Conseil d’Administration posent des actes de nature à garantir la paix sociale dans l’intérêt de travailleurs et de la SOKIMO. Les travailleurs sont appelés à barrer l’accès d’AKR à ce gisement.

Didier Kamesa & Emmanuel Mbele


About the Author



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑