Zoom

Published on novembre 24th, 2020 | by nresources

0

Femme de distinction : Marie-Chantal Kaninda comptée parmi les 100 plus grandes femmes du secteur minier au monde

Marie-Chantal Kaninda et Amélie rouleau, de Glencore, ont été nommées parmi les 100 femmes les plus aspirantes du monde dans le secteur minier par Women in mining, UK, une organisation bénévole à but non lucratif qui se consacre à la promotion de l’emploi, de la fidélisation et de la promotion des femmes dans ce secteur.

Publiée tous les deux ans, la liste de women in mining, connue sous l’acronyme WIM100, célèbre les contributions des femmes à l’industrie minière mondiale, peu importe leur rôle, leur niveau d’ancienneté et leur lieu d’exercice.

Le groupe affirme que par le biais de sa liste, il vise à « souligner l’incroyable diversité des talents dans le secteur minier » et estime que « la reconnaissance et la célébration de ces femmes de distinction et de leurs récits font partie intégrante du changement d’attitude dans le secteur. » Il sied de signaler que Glencore est un partenaire de la fondation women in mining.

Marie-Chantal Kaninda, une femme, un destin

Lorsqu’elle rejoint le secteur minier, il y a plus de 20 ans, il n’y avait pas beaucoup de place pour les femmes en particulier pour les femmes non occidentales. Elle a dû se battre pour se faire une place sous le soleil. Aujourd’hui, en partie grâce à ses efforts, le secteur minier a beaucoup évolué, quoiqu’il reste encore des efforts à fournir. Le cheval de bataille de Kaninda reste la diversité, l’inclusion et la lutte contre la corruption. Selon elle, la diversité seule ne permet pas à la minorité (des femmes) de se développer. Elles sont à peine présentes et tolérées. Cependant, Kaninda soutient que les femmes doivent faire partie de la révolution de l’industrie minière.

Cette femme, qui aspirait à une carrière de banquière, est arrivée de manière fortuite dans le secteur minier grâce à une conversation avec un ami. Elle avait alors sollicité et obtenu un poste vacant dans l’administration d’une entreprise. Depuis, elle s’est engagée dans l’impact que peuvent avoir les activités des sociétés minières sur les communautés vivant autour des opérations, et leurs contributions à l’économie du pays.

24 ans plus tard, l’un des plus grands souvenirs de sa carrière demeure l’expérience de délocalisation-relocalisation des communautés. Le défi majeur de ce processus, affirme-t-elle, était de convaincre les communautés à accepter ce déplacement en deux temps vers un autre lieu. Les faire accepter d’être premièrement logés dans des maisons préfabriquées avant d’obtenir leurs maisons définitives en matériaux durables. Mais elle se dit fière d’avoir pris part à ce processus. Elle se félicite que 10 ans après, ces communautés ne regrettent pas d’avoir accepté ce déplacement.

Marie-Chantal Kaninda est également la fondatrice et la directrice générale de MCK & L Consulting Limited (MCK & L). Une structure dont la mission est le conseil auprès des investisseurs en Afrique, en termes de stratégies, de gestion des relations avec les gouvernements, entre autres. Cette association sans but lucratif s’occupe aussi de l’éducation des filles en RDC.

Experte en mines, Kaninda a, à un moment, dirigé le Conseil mondial du diamant (WDC) où elle a été nommée en mars 2017, devenant ainsi la première Africaine à occuper ce poste, avec des dossiers brûlants à traiter : le processus de Kimberley. Ce mandat l’a menée à la rencontre d’officiels à travers le monde, mais aussi d’opérateurs miniers africains. Dans ce cadre, Kaninda a également représenté le WDC aux Nations unies, au Département d’Etat américain, au Conseil européen, à l’Union africaine, à l’OCDE ou encore à l’African Belgium Business Week (ABBW) dont elle a été présidente d’honneur lors des deux dernières éditions.

Rappelons qu’avant cette nomination par WIM100, Marie-Chantal Kaninda a été primée à deux reprises comme l’une des rares femmes les plus influentes d’Afrique par Forbes, un magazine international qui se concentre sur les affaires, l’investissement, la technologie, l’entrepreneuriat, le leadership et le style de vie.Didier Kamesa


About the Author



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑