Uncategorized

Published on janvier 22nd, 2021 | by nresources

0

Élimination du travail des enfants : Passer de l’engagement à l’action

Point focal de l’alliance 8.7 en République démocratique du Congo, le secrétaire général aux Mines, Joseph Ikoli Yombo Y’Apeke a pris part, le 21 janvier 2021 par vidéoconférence, à la réunion de tous les points focaux d’Afrique. Il était question de lancer officiellement l’année internationale de l’élimination du travail des enfants sous la houlette de l’OIT et ses partenaires. Le directeur général de l’OIT, Guy Ryder, la directrice exécutive de l’UNICEF, Henrieta Fore, et du prix nobel Kailash Satyarthi ont procédé à son lancement officiel de cette année.

En effet, l’année 2021 a été déclarée année internationale de l’élimination du travail des enfants aux termes de la résolution 73/327 des nations unies. Ladite résolution recommande à l’OIT de faciliter avec l’alliance 8.7 et ses partenaires, l’organisation de cette année internationale. Celle-ci étant une occasion importante d’accélérer l’action en vue de la réalisation de l’objectif  des ODD consistant à mettre fin au travail des enfants d’ici à 2025. C’est aussi l’occasion de relever les défis posés par la pandémie de COVID 19 à cet égard. 2021 est aussi l’année préparatoire de la cinquième conférence mondiale sur l’éradication durable du travail des enfants, qui sera accueillie par le gouvernement sud-africain en 2022. Il faudra donc créer une dynamique autour de cette préparation. L’objectif principal de l’année est de passer de l’engagement à l’action dans la lutte contre le travail des enfants. Les mandants de l’OIT, les pays, les organisations internationales et régionales, les organisations de la société civile et les particuliers sont invités à définir une action ambitieuse mais réalisable à mener en 2021. Le cheminement, des engagements aux actions ambitieuses, sera décrit par le biais de vidéo, de blogs, d’interviews, de reportages photos, de messages sur les médias sociaux, etc., et sera présenté sur le site web de l’année internationale.

L’évènement, une émission en ligne intitulée « agir pour lutter contre le travail des enfants », a connu les interventions d’un jeune défenseur du travail des enfants, aux côtés du directeur général de l’OIT, M. Guy Ryder, la directrice exécutive de l’UNICEF, Mme Henrieta Fore, et du prix nobel Kailash Satyarthi. Les mandants de l’OIT et d’autres parties prenantes s’engageront également à agir en 2021. La stratégie de l’année internationale élaborée par une équipe provenant à la fois du terrain et du siège, repose sur trois piliers : agir, inspirer et développer.

Pour rappel, le 28 octobre 2020, la RDC a été admise comme pays pionnier à l’alliance 8.7. Le secrétaire général aux Mines, Joseph Ikoli avait présenté et défendu le dossier de la RDC pour cette adhésion. C’est ainsi qu’il fut désigné point focal de l’alliance en RDC. Et, c’est à ce titre qu’il vient de prendre part à ladite réunion.

Didier Kamesa Mwana


About the Author



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑